Idée #85. Apps-prendre en s'amusant

Idée #85. « Apps »-prendre en s’amusant

Des Apps à prendre (pour apprendre) !

Une idée de Sandrine et Laurence.

Dans 20 ans, l’université sera à la pointe des nouvelles technologies en matière d’enseignement et d’évaluation. Une université connectée à toutes les autres. L’idée consiste à créer une application de déverrouillage du téléphone smartphone qui utiliserait des banques de questions dans plusieurs domaines/disciplines. Au moment de l’installation de l’application, l’utilisateur précise le domaine qui l’intéresse dans les paramètres. Par exemple, un étudiant en médecine choisira le domaine médical. A chaque fois qu’il déverrouillera son téléphone, il aura une question « aléatoire » de choix multiples en physiologie, en anatomie, des cas cliniques, etc. Si la réponse à la question posée est correcte, le téléphone est déverrouillé. Si par contre, elle est échouée, il a droit à deux autres questions liées. Après trois essais, le téléphone est quand même déverrouillé et un feedback court sur la bonne réponse est donné. Bien sûr, il sera possible de désactiver cette fonction pour éviter des crises de folie !

Des banques de questions seraient alimentées par les professionnels de l’UCL et des autres universités dans les différents domaines. L’objectif : une évaluation continue à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit. Il faut juste avoir un smartphone, une connexion internet et bien-sûr télécharger l’application.

Cela améliorerait au quotidien la façon d’apprendre de nos étudiants. Et on ne pourrait plus les blâmer pour sortir leur portable en cours ! Gagnant, gagnant ! Avec l’augmentation du nombre d’étudiants et la difficulté à mettre en place des systèmes d’évaluation continue, ce serait une des pistes de solution.

Pour la réaliser, il faudrait :
– cibler au départ un domaine ex : Médecine, Droit, Mathématiques…
– créer une banque de questions (faire un appel à questions)
– catégoriser les questions (niveaux de difficulté, disciplines, niveau d’étude, etc…)
– créer l’application avec des possibilités de mises à jour (rajout de questions : on peut imaginer qu’un assistant en orthopédie propose un cas clinique qu’il a rencontré dans sa pratique avec la possibilité d’insérer des documents (radio, etc… dans le respect du secret professionnel).
-mettre en ligne l’application (gratuit vs payant)

L’idée est à creuser, à construire et à déconstruire pour qu’elle soit un outil d’apprentissage et d’évaluation des acquis. Alors, tous à vos smartphones !

Rebondir sur l'idée