professeur isomorphique

Idée #73. Former les enseignants… isomorphiquement !

Des professeurs isomorphiques.

Une idée de Marcel.

Former les enseignants comme on souhaiterait qu’ils forment leurs futurs étudiants, voilà, le mot est lâché, c’est le principe d’isomorphisme !

Une des clés de voûte de l’innovation pédagogique est la formation des enseignants. L’université fait déjà beaucoup d’efforts en terme de formation de ses enseignants mais aussi de ceux du supérieur (CAPAES) et du secondaire (AGRE). Une façon aussi de préparer les étudiants qui nous arrivent dans une perspective systémique. Comme toute formation, celle-ci est singulièrement constituée de savoirs et de connaissances pédagogiques. Comme dans d’autres disciplines (mais davantage en formation de formateurs qu’ailleurs), le risque est grand de « dire ce qu’il faut faire sans le faire« …
Ne faudrait-il pas dès lors :
– Externaliser les nécessaires savoirs via des ressources audiovisuelles ? (comme dans les classes inversées ou les MOOCs)
– Conserver et vivifier les moments présentiels en les transformant en laboratoire d’expérimentation de pratiques ? (l’idée des Learning Lab joue à fond)
– Assurer une bonne coordination et intégration des pratiques de terrain ? (en classe ou en amphi avec la formation)
– Transformer progressivement les étudiants en formateurs pour leurs condisciples ? (et ceci dans toutes les disciplines)

Apprendre toute la vie durant, c’est aussi enseigner toute la vie durant !

Rebondir sur l'idée