Idée #70. Former explicitement aux compétences transversales

Idée #70. Former explicitement aux compétences transversales

Former aux compétences !

Une idée de Marcel.

Considérant certains principes du connectivisme de Siemens, les étudiants seront de plus en plus amenés à exercer des métiers auxquels ils n’ont pas été vraiment préparés, à travailler dans des projets faisant appel à plusieurs disciplines, à exercer des compétences transversales… On nomme ainsi des compétences réputées floues – « fuzzy competences » – la recherche d’informations, le travail d’équipe, la communication, la créativité, l’autonomie, l’esprit critique… Dans l’enseignement, pour atteindre ces objectifs, on met en place des méthodes pédagogiques dites actives mais on ne forme pas nécessairement (en tout cas explicitement) les étudiants à ces compétences. On estime trop souvent qu’elles vont « transpirer de l’exercice ». Pourtant, il existe des savoirs spécifiques sur les compétences (par exemple, un livre sur le travail d’équipe !). Ne devrait-on pas dès lors, réduire la place des savoirs disciplinaires pour donner de la place à cette formation « méthodologique » ? Cela veut dire : les expliciter, donner des ressources propres à ces compétences, les faire exercer  bien sûr, mais surtout prendre le temps d’analyser l’expérience vécue (recherche d’informations, travail d’équipe, présentations faites par les étudiants…). Bref, former explicitement aux compétences !

Rebondir sur l'idée