Premier tirage du jeu Euro millions, la premiere loterie europeenne

Idée #5. Les enseignants seront tirés au sort dans la population

Tous profs ! Une idée d’Alexandre. Tout le monde a des connaissances à partager. Le métier d’enseignant sera limité à un an dans une vie. Ils seront donc hyper-motivés pour enseigner pendant une courte période, et proposeront des contenus innovants. Il s’agirait de revenir à la démocratie Grecque où les citoyens étaient tirés au sort pour présider l’Assemblée populaire à tour de rôle. Ceux-ci étaient épaulés par des personnes avec plus d’expérience et qui les initiaient à la gestion des problèmes. Dans le cas de l’enseignement, les citoyens pourraient bénéficier d’une formation préalable avant de proposer un cours dans le domaine qui leur sied le plus.

Un commentaire

  • Je suis pour le tirage au sort dans un cadre politique. Cette pratique n’est pas, en revanche, extensible à l’infini : il existe des domaines aristocratiques (où les meilleurs doivent être aux manettes) et l’enseignement en fait partie. Un professeur doit être recruté sur son talent et sa vertu : appliquer la proposition d’Alexandre, ce serait détruire l’excellence des enseignants-chercheurs pour lui substituer l’amateurisme de citoyens-lambda. Imaginons qu’aucun chercheur de haut niveau ne soit tiré au sort durant une session : on fera enseigner la médecine par l’apprenti secouriste ? la physique par le plombier ? On renoncera, pour un an, à former des médecins et des physiciens ?

    Le tirage au sort politique implique par ailleurs que la loi soit le fait de tous, mais il suppose aussi que les citoyens s’appuient sur l’expertise de gens compétents capables d’éclairer leur décision. Or la compétence n’est pas égalitaire et universelle, hélas.

Rebondir sur l'idée