Slow learning

Idée #21. Le slow learning contre le bachotage

Soyons zen.

Une idée de Lilian.

Ingurgiter des connaissances comme on avale un repas au fast-food, quel intérêt à long terme ? L’idée est d’apprendre lentement, prendre le temps de la réflexion, y revenir quelques mois après, le travailler sur plusieurs années. Pouvoir penser un sujet comme on pense sa vie mais dans un cursus universitaire. Lire des ouvrages et les annoter tranquillement sans pression ni deadline. Entre-temps bien sûr on pourra faire autre chose comme voyager ou travailler. Plutôt que de courir le marathon, il faudrait avoir la possibilité de prendre un chemin de traverse sans que cela soit considéré comme un échec. Un cursus à long terme plutôt qu’un cursus chronométré et rythmé par des quadrimestres.

Rebondir sur l'idée