Idée #100. L'Approche Par Problème (APP)

Idée #100. L’Approche Par Problème (APP)

Approche Par Problème.

Une idée de Jo.

En 2035, l’université utilisera la méthode d’enseignement APP qui n’est pas la méthode de l' »à peu près » mais l’Approche Par Problème. Ainsi, plutôt que d’avoir recours à des cours magistraux longs et ennuyeux, les étudiants devront composer eux-mêmes leurs cours en partant d’un problème posé par les enseignants et en utilisant les ressources à leur disposition (internet, littérature…). Ce travail est réalisé en groupe de 4 étudiants et est tutoré par un enseignant qui veille à ce que les étudiants comprennent bien le sujet, soient sur la bonne voie et ne s’égarent pas. A la fin de l’APP, un examen oral est réalisé pour vérifier que les étudiants sont parvenus à construire eux-mêmes leur cours et une dernière séance permet au professeur de développer et d’éventuellement compléter.
Cette méthode place l’étudiant au centre du cours et le force à participer activement à son écriture, ce qui favorise la compréhension et la mémorisation. Cette méthode est déjà utilisée avec succès dans certaines écoles. En 2035, les étudiants de Louvain profiteront aussi de cette pédagogie innovante !

Un commentaire

  • Tous les poncifs du pédagogisme sont concentrés dans ces quelques lignes ! Le problème, c’est qu’on sait depuis longtemps que ces méthodes constructivistes ne marchent pas (d’ailleurs, elles ont détruit l’enseignement primaire et secondaire en France) et que l’enseignement explicite ou « direct instruction » (schématiquement : à base de cours magistraux structurés, progressifs, directifs et bien pensés et d’entraînement soutenu d’abord guidé puis autonome) est bien plus efficace : le bon sens même !

Rebondir sur l'idée