Coups de cœur Hack’Apprendre

Hack’Apprendre, pari réussi !

Hack’Apprendre est un événement collaboratif qui a réuni, à Louvain-La-Neuve, le vendredi 13 novembre près de 100 étudiants, professeurs, membres de l’administration, experts, tuteurs et citoyens pour imaginer l’université en 2035. En préparation de cette journée, un appel à idées a été lancé sur notre site participatif 2035idees.be, où chacun est libre de partager sa vision – utopique ou réaliste – de l’université de demain. Le but de l’opération : susciter l’inspiration et encourager l’action.

Hack'Apprendre résumé

Crédit photo : Peignoir & Panda

Des groupes de 8 à 10 personnes aux profils variés ont travaillé dans une dynamique de co-construction. Les participants ont été accompagnés par des tuteurs du Louvain Learning Lab et des mentors provenant du monde des médias, des start-ups, des nouvelles technologies et de l’enseignement supérieur.

Les participants au Hack’Apprendre ont relevé le défi du jour : concevoir et présenter un projet audacieux plaçant l’enseignement universitaire au cœur de la société de 2035.

Cette journée, bouillonnante d’idées a permis de dessiner quelques points forts de l’université de 2035 :

  • L’université n’est plus seulement un lieu de transmission de savoir, c’est un lieu où se tissent des liens forts entre les individus, un lieu ouvert sur la société où l’on accueille des projets impliquant les citoyens, les entreprises…
  • L’université propose des parcours à la carte, en décloisonnant les disciplines. Tout individu (quelque soit son âge et son parcours de vie) peut venir y chercher une formation courte ou plus longue correspondant à son besoin : “la bonne formation au bon moment”, et ce, tout au long de la vie. Les périodes de vie ne sont plus autant cloisonnées mais c’est bien une imbrication entre vie, travail, études qui est à l’œuvre.
  • L’université est un lieu où l’on vient trouver du sens, construire du sens, trouver son projet et construire son projet avec les autres.

Lors de la clôture, chaque équipe a présenté un pitch en 3 minutes chrono à l’ensemble de leur collègues et des mentors. Ce condensé de leur vision, réalisé façon « stand-up » a été récompensé par des coups de cœur :

Hack-Apprendre - compromis

Crédit photo : Paule André

  • Le Centre d’Entreprise et d’Innovation a attribué son coup de cœur au groupe « Sens Dessous Dessus». L’idée phare : En 2035, il y une implication totale de la société civile dans la définition des programmes de cours. L’ensemble des acteurs est appelé à concevoir et mettre en œuvre les formations. La définition des parcours n’est plus le monopole de l’université.
  • La Fondation Louvain et l’Yncubator pour le groupe « Fra » : en 2035, on aura l’université le matin et « l’intersité » l’après-midi. L’ « intersité » mettra en relation des « demandeurs d’apprentissage » et des « offreurs d’expériences ». Par exemple, des entrepreneurs pourront affiner leur projet d’entreprise grâce à des collaborations avec des étudiants, des chercheurs et des futurs bénéficiaires de l’activité qu’ils imaginent.
  • Philippe Van Parijs, d’Utopies pour le temps présent, a décerné son coup de cœur au groupe des « Utopistes Conviviaux Learners». En 2035, les métiers tels que nous les connaissons aujourd’hui n’existeront plus. Pour s’adapter aux besoins permanents de formation, l’université est modulaire. Chaque module est un temps court centré sur un ou deux objectifs d’apprentissage. De l’emboîtement de ces différents modules naissent des parcours de formations individualisés.

Merci à l’ensemble des participants à Hack’Apprendre, à tous les contributeurs du site 2035idees.be, à Lou Hamonic pour ses précieux conseils et son site 500ideespourlehavre.fr qui nous a inspiré, aux mentors : Jean-Charles Cailliez, Jacques Folon, Thomas De Praetere, Michele Visart, Pascal Balancier, Pascal Chardome, Camille Francoise, Mohssin El Ghabri, Roald Sieberath, Corinne Kolinsky, Denys Lamontagne.

Merci à la Bibliothèque des Sciences et Technologies et son personnel pour leur accueil chaleureux. Merci à l’ensemble des membres de l’Administration des relations extérieures et de la communication (AREC) de l’Université catholique de Louvain. Merci également au Kot Citoyen, à l’Assemblée Générale des étudiants de Louvain (AGL), au Radio Kot, à Carpestudentem et au journal étudiant Étincelle pour leur relais d’Hack’Apprendre.

Merci à Quentin d’Aspremont pour son aide précieuse et sont énergie ainsi qu’à Eleonore de Bellefroid de l’Openhub. Merci à Paule André pour la facilitation visuelle.

Merci à Jacques Wenin (Centre d’Entreprise et d’Innovation), Sophie Neu (Yncubator), Caroline Mouligneau (Fondation Louvain), Philippe Van Parijs (Utopies pour le temps présent), au professeur Vincent Blondel, recteur de l’Université catholique de Louvain pour leur soutien.

Merci à tous les membres et les conseillères du Louvain Learning Lab : Françoise Docq, Nathalie Catinus, Nathalie Kruyts, Léticia Warnier, Pascale Wouters, Véronique Bosschaert, Brigitte Kerpelt, Coralie Delhaye, Julie Lecoq, Marcel Lebrun, Grégory Fizaine, Thérèse Bouvy, Benoît Raucent, Ella Hamonic, Pierre Belin.